Plasticité du béton

On définit la plasticité par deux principaux essais :

- Le premier étant le « slump-test », ou affaissement au cône d’Abrams. On utilise ici le principe du pâté de sable : On rempli un moule troncônique (cône tronqué), de dimension h = 30 cm, D = 20 cm ( diamètre du cercle de la base), d = 10 cm ( diamètre du cercle à l’endroit de la coupe du cône, correspondant au fond du sceau d’un enfant ). Puis, on mesure l’affaissement du béton après enlèvement du moule. Un béton s’affaissant de 2 à 4 cm, est un béton sec, celui s’affaissant de 5 à 7 cm est un béton courant pour béton armé. Le béton liquide, lui, s’affaisse jusqu’à 20 cm.
- Le second étant : le « flow-test », ou affaissement de la table à secousse. Après avoir effectué 15 secousses verticales normalisées, on mesure le diamètre D d’un pâté de béton de 25 cm de diamètre initial et de 12,5 de hauteur. L’étalement se mesure par le pourcentage suivant : 100 ( ( D-25 ) / 25 ).

Nouveau site sur les ponts suspendus

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×